Contre Canva comme logiciel de création

Dans mes récentes activités, j’ai été confronté à une intervenante qui ne jurait que par Canva. J’en avais déjà entendu parlé, et déjà eut l’occasion de l’utiliser afin de me donner quelques idées de mise en page, de design…

Qu’est-ce que Canva ?

Canva est un service en ligne. Ce n’est pas un logiciel que vous devez télécharger puis installer, non, c’est un service dans une page web avec lequel vous allez pouvoir créer, à partir de centaines de modèles gratuits et quelques autres payants, des affiches, des flyers, des programmes en plusieurs pages, des pochettes de CD, des calendriers… bref, beaucoup d’outils de communication qui vont vous servir à de nombreuses occasions.

Quel modèle économique ?

Le modèle économique de Canva est assez simple à comprendre. Vous pouvez vous servir de modèles gratuits, et il existe des modèles payants. Vous pouvez stocker votre travail dans l’interface du logiciel, mais à un moment, vousCanva-modèle économique aurez besoin de plus d’espace… Un modèle « premium » où les comptes payants ont de plus accès à des images de qualité professionnelle pour illustrer les compositions. Un onglet « impressions » vous permet de faire appel à leurs services pour imprimer vos mises en page et designs.

Pourquoi ce titre ?

Le service est très bien réalisé, il est facile de travailler ses designs et mises en page. D’un clic de souris, nous pouvons redimensionner des images, des cadres de textes, les placer où nous souhaitons, choisir des couleurs est aussi très aisé. Canva c’est un peu une promesse de simplicité, de montée en compétences, alors qu’en fait, vous ne montez pas du tout en compétences, vous faites ce que le service vous permet.

Ce service n’est pas l’alpha et l’omega de la simplicité créative. Ici nous ne faisons que retoucher des graphismes déjà réalisés au préalable. Le graphisme, ce sont des compétences, des formations, du travail, reconnu et à reconnaître. Tout le monde ne peut pas devenir (et être) graphiste ET créateur de sites web ET comptable ET gestionnaire de projet ET… etc… Ce n’est pas faire preuve « d’agilité » que de savoir réaliser médiocrement des constructions graphiques.

De la différence entre service et logiciel

J’insiste, Canva est un service (ou SAAS, pour Software As A Service). Il enferme ses utilisateurs par deux méthodes bien retorses que je vais vous expliquer ici.

Vous n’êtes pas propriétaire de vos créations

Vous ne pouvez pas retravailler vos travaux hors ligne. Tout simplement parce que les formats d’exports de vos créations ne sont pas modifiables.

Canva-Exportation

Adieu donc des archives de fichiers de communication que vous pourrez retravailler par la suite avec des fichiers .psd, .xcf, .svg ou .ai. Si vous ou votre structure perd ses accès au compte Canva, vous êtes bons pour tout recommencer à zéro !

Vous ne pouvez accéder à vos archives modifiables qu’à certaines conditions.

Les créations que vous concevez sur Canva ne sont modifiables qu’avec votre compte Canva, sur l’interface du service, avec une connexion internet. La pérennité de vos données n’est pas acquise. Votre connexion internet peut avoir des ratés, votre navigateur internet planter.. Et surtout, vous ne pourrez pas reprendre un travail en cours avec ce genre de soucis.

Comment voir un service comme Canva ?

Parce que ce service est bien conçu, je vous conseillerai tout de même d’aller voir un peu son fonctionnement. Son interface aisée et simpliste permet des retouches de modèles assez probantes. Mais, je vous enjoins à réfléchir sur une chose : Canva n’est qu’un brouillon, une feuille de papier à jeter par la suite pour utiliser un VRAI logiciel de création graphique. Canva, pour ses nombreux exemples, permet de se faire une idée, assez rapidement de la mise en page d’éléments, de leurs couleurs, des polices à utiliser… bref, pour présenter à un client ou votre donneur d’ordre une esquisse d’un résultat final.

Brouillon
Honoré de Balzac, La Femme supérieure, 1837.
Manuscrit autographe et épreuves corrigées, 246 f., 31 x 25,5 cm
BnF, Manuscrits, N. a. fr. 6901, f. 1
© Bibliothèque nationale de France

Avec l’utilisation d’un vrai logiciel de création graphique, vous avez l’avantage de rester maître de vos créations, de ne pas dépendre d’un design pré-établi, d’un service web, d’une connexion internet, d’un compte tiers. Vous avez aussi l’avantage d’être reconnus comme graphiste à part entière. Vous acquerrez des compétences sur des logiciels métiers que vous pourrez valoriser par ailleurs.

Partager ?