La dégfragmentation

La défragmentation : qu’est-ce que c’est ?

Petit article un peu technique sur une habitude que beaucoup ont pris avec les système Windows et qui, une fois passé avec Linux est complètement inutile. Voici pourquoi !

La défragmentation en explication

Imaginez que votre disque dur soit une énorme armoire à fichiers, avec des millions de tiroirs. Chaque tiroir peut contenir une quantité donnée d’informations, de sorte que les fichiers trop gros pour tenir dans un tiroir doivent être répartis dans plusieurs tiroirs. Certains fichiers sont si gros qu’ils occupent plusieurs milliers de tiroirs. Et bien sûr, l’accès à ces fichiers est beaucoup plus facile lorsque tous les tiroirs qu’ils occupent sont proches les uns des autres dans l’armoire.

Imaginez maintenant que vous soyez l’heureux possesseur de cette armoire à fichiers, mais que vous n’ayez pas le temps de vous occuper de son classement : vous voulez embaucher quelqu’un pour le faire à votre place.
Deux personnes se présentent pour le poste, un homme et une femme.
L’homme a la stratégie suivante : il vide simplement les tiroirs quand un fichier est effacé, découpe les nouveaux fichiers en morceaux de la taille d’un tiroir, et place chaque morceau aléatoirement dans le premier tiroir libre. Lorsque vous évoquez le fait qu’il risque d’être difficile de retrouver tous les morceaux d’un fichier donné, l’homme répond qu’il faut embaucher une douzaine de gars costauds tous les week-ends pour remettre l’armoire en ordre.
La femme a une technique différente : elle tient à jour, sur une feuille de papier, la liste de tous les tiroirs vides contigus. Lors qu’arrive un nouveau fichier, elle cherche dans la liste une suite de tiroirs contigus suffisamment longue pour contenir le fichier, et c’est là qu’elle le place. De cette façon, pourvu qu’il y ait suffisamment d’activité, l’armoire reste toujours rangée.

Sans aucun doute, vous devriez embaucher la femme.
Windows utilise la première méthode et GNU/Linux, la seconde. Plus vous utilisez Windows, plus
l’accès aux fichiers est lent ; plus vous utilisez GNU/Linux, plus il est rapide. Ceci est une explication de la défragmentation.

(Trouvé grâce à Simple comme Ubuntu)

Et une version historique plus ancienne d’où est tirée cet exemple :
http://severino.free.fr/archives/copieslocales/piegedanslecyberespace.html

Partager ?