Éditer ses vidéos

Afin d’éditer des vidéos, il existe pas mal de choix. Entre les solutions professionnelles souvent préférées pour leur « aura », mais moins pour la maîtrise qu’on peut avoir du logiciel, et des solutions simples, voire simplistes, le plus souvent gratuites, les éditeurs vidéos sont ces logiciels pour lesquels les besoins sont souvent mal connus. Voici un petit tour des logiciels tournant avec Linux (libres, open-source et closed source).

Les logiciels libres

Les logiciels libres sont des logiciels souvent gratuits dans leur accès, ce qui en fait un atout de choix pour les structures de formation, les lycées, et des animations d’ateliers. Mais cela n’est pas la seule caractéristique des logiciels libres. Leur développement est ouvert, ce qui signifie que tout un chacun peut participer au développement du logiciel, en remontant des bugs, proposant des fonctionnalités, traduisant des termes aider les nouveaux arrivants sur telle ou telle fonctionnalité ou en aidant au design global du logiciel (logos, icônes…). Utiliser un logiciel libre ne veut pas seulement dire le « consommer » mais c’est aussi une invitation à y participer.

Flowblade

Flowblade

Flowblade est un petit nouveau dans mes découvertes. Son développement est plus récent et il regorge de belles idées. Il est stable, très fonctionnel, et permet de faire à peu près tout ce que vous attendez d’un logiciel de ce type, modification des vidéos, montage, effets… Pour moi c’est vraiment une très belle surprise ! Flowblade est très actif et les dernières versions ajoutent de nombreuses fonctionnalités bien utiles ! Quelques exemples d’effets disponibles dans la vidéo ci-dessous :

OpenShot

OpenShot

OpenShot est un logiciel simple, voire simpliste. Si vous connaissez Windows Movie Maker (et que vous aviez l’habitude de l’utiliser), OpenShot le remplacera facilement. Il est volontairement épuré en possibilités d’effets, privilégiant une interface simple et claire à un amas de fonctionnalités mal nommées ou mal traduites.

KDEnlive

KDENlive

KDEnlive est une référence dans le domaine des logiciels libres. Référence tout d’abord par sa longévité, c’est un projet au long court qui hérite de ce fait de pas mal de fonctionnalités. C’est un logiciel assez complexe à prendre en main (notamment son interface) et il subit quelques problèmes de stabilité (en cours de résolution dans les dernières versions du logiciel). Mais, KDEnlive se rapproche de ce qu’on pourrait qualifier « d’attendu professionnel ». Ses nombreuses extensions, sa communauté tout de même assez importante pour se révéler réactive en aides en tout genre, le support d’une quantité énorme de codecs (si certaines vidéos sont illisibles avec VLC, elles seront visibles et éditables avec KDEnlive) en font une référence. Attention tout de même, certaines connaissances dans le domaine de l’édition vidéo et de ses effets (avec des termes techniques) sont requis.

Shotcut

Shotcut

Shotcut est un logiciel pour des usages avancés. Il est plus complexe et complet que les autres logiciels que j’ai cité précédemment. Il offre aussi un support garanti pour du matériel professionnel. Ce logiciel démontre la puissance des logiciels libres quand ils sont bien réalisés, stables, fonctionnels et pensés avec un soucis ergonomique. Clairement, Shotcut est votre premier choix si vous souhaitez convertir un utilisateur de solutions professionnelles aux logiciels libres !

Nous pourrions aussi citer parmi les logiciels libres, Blender, Natron (plus orienté effets et compositing)… 🙂

Blender

Blender est un logiciel au départ conçu pour le prototypage en 3D. À la suite des différents projets de films d’animation de la Blender Fundation, le logiciel s’est peu à peu transformé en un logiciel d’animation, puis en éditeur vidéo. Au menu, quelque chose d’efficace, très intégré à Blender (si vous voulez créer un projet de film d’animation 3D, Blender est votre plus proche ami !

Natron

Natron est un logiciel de « compositing » ou effets avancés. Beaucoup de productions commencent à utiliser Natron dans leurs choix logiciels, préférant plusieurs logiciels pour plusieurs tâches qu’une usine à gaz demandant trop de ressources. Natron est vraiment efficace et je vous recommande d’aller y jeter un coup d’œil ! Couplé à Blender, vous avez une solution très solide.

Les logiciels « closed source »

Les logiciels « closed sources » ou « propriétaires » sont des logiciels où le code source n’est pas disponible. Dit comme cela, c’est un peu technique mais regardons de plus près les incidences. Un logiciel propriétaire est créé par une personne (ou une entreprise) et seulement cette personne (ou cette entreprise) peut en modifier les fonctionnalités. Cela veut dire que pour certains usages très spécifiques, un logiciel propriétaire aura une certaine avance sur certains logiciels libres, avec un support étendu du matériel (voire du matériel vendu avec ce logiciel), mais que les utilisateurs seront tributaires des choix de gestion de ce logiciel.

Si le créateur de ce logiciel ne souhaite pas qu’un codec soit utilisé (pour des questions de développement spécifique par rapport au matériel, d’orientation marketing, de traitement des données personnelles…), il pourra imposer son choix. De même, les fichiers créés par ces logiciels (pas les exports) sont bien souvent spécifiques à ces logiciels.

Lightworks

Lightworks

Lightworks est un logiciel phare dans l’édition vidéo et depuis des années même (25 ans) ! Ce logiciel, payant dans sa dernière version, mais gratuite dans une ancienne version limitée, est un modèle d’interface, d’efficacité et de puissance. Le nombre de matériels reconnus (même avec Linux) est très important. Clairement Lightworks est votre choix n°1 en logiciel propriétaire pour commencer dans le milieu pro.

DaVinci Resolve

DaVinci Resolve

DaVinci Resolve est une référence depuis quelques années dans son domaine. Une référence qui entre en concurrence directe avec Adobe dans le milieu professionnel. Ici, pas d’abonnement à un « cloud » (le PC d’Adobe), un modèle de licence. Ici vous pouvez construire votre solution professionnelle de A à Z (le système d’exploitation, le PC comme le matériel spécifique à vos besoins), vous êtes sur une solution qui comprend tous les besoins d’effets, de compositing, de montage. Le logiciel s’adresse résolument à des professionnels.

Partager ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.