Jeux vidéos et médiation numérique

Les jeux vidéos sont des outils aux possibilités immenses pour la médiation numérique. Appropriation, coopération, maîtrise de l’environnement numérique sont des compétences que nous pouvons travailler avec tous types de publics.

Premiers pas

Bien connu des enseignants en école maternelle, la suite de logiciels GCompris. Logiciels libres à destination des tous petits, ils permettent en une série d’activités ludiques de découvrir un ordinateur (exercices de clavier, mouvements de souris…), de travailler sur des compétences apprises en classe (mathématiques, logique…), mettent en œuvre des exercices de lecture, de géographie… Une suite logicielle complète, développée conjointement avec des professeurs des écoles. C’est un environnement adapté aux enfants de 2 à 10 ans. Attention toutefois, même si les compétences peuvent se travailler avec tous les publics en difficulté avec les outils numériques, l’environnement enfantin n’est peut-être pas adapté aux adultes pour la médiation numérique.

gcompris

Compétences et âges

Avec la suite GCompris, beaucoup d’enfants apprennent le fonctionnement de l’ordinateur et révisent en même temps leurs connaissances. Mais en grandissant, l’environnement enfantin éloigne les plus grands de ces exercices. Les compétences numériques à tous âges nécessitent des activités et applications plus neutres en terme d’approche. Les jeux vidéos regorgent de ressources pour la médiation numérique.

Activités ludiques

Pour travailler le clavier par exemple, une technique est celle des exercices répétés et répétitifs à base de « jjjjjjjj » ou « kkkkkkk »… que nous pouvons retrouver sur de nombreux sites internet, dont celui-ci. Ce sont des exercices adaptés à une utilisation et un apprentissage intensif, accompagné. La personne qui souhaite s’y investir devra travailler sur des exercices répétitifs et parfois rébarbatifs. Ces exercices sont complémentaires d’autres. Aussi, il est important de découper les compétences à travailler : Doit-on savoir reconnaître les touches ou apprendre à dissocier ses doigts quand l’on tape au clavier ? Doit-on connaître les raccourcis clavier-souris ou apprendre une utilisation asymétrique de ces outils ?

Le clavier, une approche ludique

Outre les exercices de reconnaissance, de vitesse, nous pouvons aussi aborder le clavier par le jeu. J’ai pu utiliser avec succès le jeu gratuit Trackmania avec des jeunes. Jeu simpliste au niveau des commandes (4 touches du clavier seulement), mais dynamique et proposant un challenge motivant, y compris en réseau. De sorte que, pour faire avancer son bolide, nous devons laisser appuyer l’accélérateur et utiliser un autre doigt (de préférence) pour tourner. Si vous lâchez le doigt de l’accélérateur, la voiture s’arrête. Beaucoup de personnes ne savent pas utiliser plusieurs doigts de leur main pour taper au clavier. De nombreuses mauvaises habitudes sont prises et handicapent l’utilisation des outils. À noter que ce jeu, bien qu’étant exclusivement développé pour Windows, fonctionne parfaitement avec Wine sous Linux.

trackmania

Combinaison clavier-souris

Minetest

Travailler cette combinaison est essentielle sur un ordinateur. Pour aller plus vite dans des logiciels de bureautique, de retouche d’image, les contrôles asymétriques clavier-souris deviennent indispensables. J’ai pu utiliser avec succès Minetest, jeu de construction en open-source, clone du célèbre Minecraft. Il a l’avantage d’être beaucoup plus léger que son aîné et tourne donc sur des configurations d’ordinateurs très légères (PC datant des années 2005, mini-pc…). Le joueur se déplace grâce aux touches du clavier et « regarde » avec la souris. La complémentarité des deux est importante.

minetest

Les « FPS »

Les logiciels de type FPS (First Person Shooter) se déroulent le plus souvent dans des univers guerriers, mettant en scène des armées modernes contre des terroristes (auparavant communistes, puis islamistes…). Afin de sortir de cet univers de propagande souvent orienté, il est nécessaire de trouver des alternatives. Les FPS sont des jeux immersifs, ils nécessitent des réflexes et une pratique plus précise du clavier et de la souris. De plus, les différents modes de jeu permettent des jeux par équipe en réseau.

Call of duty

World of Padman

World of Padman est un jeu de type FPS qui se joue en équipe ou seul, en réseau contre d’autres personnes ou en local contre l’ordinateur. L’univers de ce jeu parodie tous les jeux vidéos existant dans un univers cartoon, hérité des comics américains. Les armes du jeu sont des pistolets à peinture, des bulles de savon… Tout fan de jeux du même type retrouvera ses réflexes et ses modes de jeux favoris (capture du drapeau, jeu en équipe…). Le jeu tourne sur des configurations modestes et sur Mac, et PC (Windows et Linux).

world of padman

Conclusion

Tous ces jeux vidéos sont gratuits. Ils tournent sur des configurations modestes et permettent à des jeunes de mieux appréhender les outils numériques. Nous pouvons aussi travailler avec eux sur les compétences suivantes : jeux en réseau, mise en place d’un réseau, stratégies de coopération, jeux coopératifs, entraide, création d’univers, compétitions …

Partager ?