Windows et l’obsolescence programmée

« L’obsolescence programmée est l’ensemble des techniques destinées à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement. » (source : wikipedia)

Voici deux exemples d’obsolescence programmée.

Mise à jour du système

Windows est un système d’exploitation de Microsoft. Largement répandu grâce à la vente liée de matériel informatique depuis près de 40 ans, le système est passé par différentes versions. Nous sommes ainsi passés par Windows 1.0, 3.11, 95, 98, XP, Me, Vista, 7, 8, et 10. Je passe volontairement sur les versions professionnelles, NT, puis 2000. Afin de faciliter les opérations de maintenance d’un système, l’éditeur doit limiter les développements. Les systèmes trop anciens sont donc abandonnés petit à petit en faveur de systèmes plus récents. Ainsi, le 8 avril 2014, Microsoft a décidé de ne plus supporter Windows XP, utilisé encore par près de 25% des ordinateurs du monde. Beaucoup d’interrogations au niveau de la sécurité sont apparues. Quand un éditeur arrête le support de son logiciel, il arrête la correction de bugs ou de failles de sécurité. Les distributeurs de billets ont été, par exemple, très touché par l’arrêt du support de Windows.

En 2017, c’est au tour de Windows Vista d’être abandonné par son éditeur.

Cela signifie que des ordinateurs anciens, équipés de matériels anciens et de logiciels de la même époque devront être mis à la poubelle sous peine d’être des trous de sécurité dans votre installation informatique (un réseau d’entreprises par exemple). Merci Microsoft.

Support de matériel

Une autre manière de forcer les utilisateurs à changer de matériel est le support de celui-ci par le système. Certains matériels récents demandent une mise à jour du système afin de bien fonctionner. Ce fut le cas de Windows 95 qui a été mis à jour en OSR2.1 afin de supporter les ports usb. Un système d’exploitation doit donc être mis à jour pour supporter du nouveau matériel. Et parfois, la manière la plus simple pour un éditeur de système d’exploitation comme Microsoft de vous faire racheter un système d’exploitation est de ne plus proposer de support pour le nouveau matériel. C’est le cas récemment des nouveaux processeurs AMD (processeurs Ryzen) et Intel (de génération Kaby Lake). Ces processeurs ne seront plus supportés par les Windows 7 et 8.1.

Vous devrez donc obligatoirement procéder à la mise à jour de votre système pour Windows 10 afin de profiter de votre nouveau matériel.

Quelques solutions

Si vous connaissez des personnes bidouilleuses, informaticiennes ou très bien informées, elles pourront vous faire profiter de leurs avancée en la matière. Windows 95 a pu surpasser sa limite de fonctionnement de processeur à 2.1Ghz grâce à un patch correctif proposé par la communauté.

Autre solution, si vous souhaitez garder votre système Windows et vos habitudes, déconnectez le PC d’internet. En effet, beaucoup de menaces informatiques se propagent par le réseau internet. Je ne parle pas ici forcément de virus mais de programmes qui peuvent transformer à votre insu votre système informatique en PC « zombie » dont la principale occupation sera de bombarder de spam des millions de personnes.

Dernière solution, et pas des moindres, supprimer les systèmes facilitant l’obsolescence programmée et installer un système d’exploitation libre et peu gourmand en ressources. Les distributions GNU/Linux dans cet exercice sont les meilleurs des systèmes grâce à leur adaptabilité. Cette page en présente quelques unes, dont certaines pouvant se satisfaire d’un processeur 486DX et 32Mo de ram.

Partager ?

One comment

  1. En gros tout est fait pour incité a obligé les gens a dépensé un max de pognon pour nourir les grosse legumes ! et comme les moutons ne sont pas solidaires entre eux ils ouvriront les yeux quand les poules auront des dents.

Comments are closed.